Concevoir une nouvelle relation à la consommation : l’économie de fonctionnalité

Vendre des services plutôt que des biens matériels et répondre ainsi à la crise de la gestion des déchets ménagers comme aux défis du changement climatique et de la raréfaction des ressources‑: l’intérêt de l’économie de fonctionnalité est double, économique et environnemental. Ses avantages, ses possibilités d’application mais, aussi, son véritable potentiel, ses limites et les obstacles à surmonter.

Dans cet article, daté de juillet 2005, Nicolas Buclet, chercheur au CREIDD, présente les avantages offerts par l’économie de fonctionnalité en matière de durabilité, les gains possibles pour les fournisseurs et les clients, ainsi que les obstacles à relever.

Les cas de Michelin, Interface et Electrolux sont notamment analysés.

Un document à télécharger en cliquant ici.

Ce contenu a été publié dans Economie de fonctionnalité, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.