Tirer leçon des termites pour une climatisation naturelle

L'architecte Michael Pearce s'est inspiré de la structure des termitières pour concevoir l'Eastgate Centre à Harare, au Zimbabwe. Cet immeuble, qui occupe la moitié d'un pâté de maisons dans le centre d'affaires de Harare, regroupe des bureaux et un centre commercial.

Comme dans une termitière, la ventilation, le refroidissement et le chauffage de l'Eastgate se font entièrement par des moyens naturels. 

Les termitières, situées en zones au températures variant de 40 à 50°, sont construites de manière à créer un système de ventilation naturelle qui maintien une température intérieure constante de 30° environ. Le secret de cette climatisation réside dans de hautes cheminées centrales qui surplombent le nid. L’air chaud est attiré vers le haut de la termitière, puis il est évacué par ces cheminées. Ce phénomène entraine un courant d’air dans les parties basses du nid : l’air est aspiré par ces parties inférieures grâce à des petits trous situés tout autour du nid. Cet air circule sous terre où il est rafraîchi au contact de puits très profonds (de 15 à 20 m en général, parfois jusqu’à 70 m) que les ouvrières creusent pour atteindre les nappes phréatiques. Cet air frais remonte dans la meule (qui est le centre de la termitière et le lieu de résidence des termites) de la termitière qu’il vient rafraichir. En chauffant, il est ensuite attiré par le haut de la termitière, et ainsi de suite. La nuit, la température extérieure peut atteindre 0°c, les ouvertures sont alors obstruées afin de garder la température à 30° dans la termitière

Ainsi, l’Eastgate est doté de quatre murs extérieurs en maçonnerie et d'un atrium intérieur de sept étages de hauteur. L'air du dehors est attiré à l'intérieur par de nombreux conduits et il est soit réchauffé, soit refroidi par la masse du bâtiment, selon lequel du béton de la structure ou de l'air est le plus chaud.

La ventilation de l'Eastgate ne coûte qu'un dixième de celle d'un immeuble climatisé standard, et le bâtiment consomme 35 % d'énergie de moins que six immeubles traditionnels. Les propriétaires de l'Eastgate ont pu constater qu'un bâtiment écoénergétique était également avantageux sur le plan financier. La conception unique de l'immeuble leur a permis d'économiser 3,5 millions de dollars en coûts d'énergie sur les cinq premières années d'existence du bâtiment.

Ce contenu a été publié dans Biomimétisme, Newsletter EXAPTATIONS, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.